Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog a pour but de référencer mes lectures, de donner mon avis et, ainsi, faire partager ma passion pour la lecture.

13 Jun

Elements tome 3, de Brittainy C. Cherry

Publié par Eloise Studble  - Catégories :  #Drame, #Romance, #Amitié, #New Adult

Elements tome 3, de Brittainy C. Cherry

Résumé :

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d'autres merveilleusement optimistes.

J'ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m'ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J'avais huit ans quand j'ai perdu ma voix. Une partie de moi m'a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu'à ce que la tragédie le rattrape.

Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.

C'est l'histoire d'un garçon et d'une fille qui s'aimaient l'un l'autre, mais qui ne s'aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D'amour et de promesses brisées.

Ce que j'en ai pensé :

 

Alors ce livre c’est Waouh, Waouh, Waouh. Le meilleur des trois de la saga Eléments pour le moment. Et je n’ai pas encore lu le quatrième volet.

Dès le début, on ressent la plume émotionnelle et humoristique de l’auteure. Brittainy C. Cherry est incroyable dans son écriture, le ressenti de chaque personnage nous prend au plus profond de nous et on a du mal à décrocher du roman.

On arrive tout de suite à se mettre dans le roman, on est directement sous le charme du duo Maggie et Brooks alors qu’ils n’ont que 8 ans.

 

« Tu m’as poussée seulement parce que tu voulais être près de moi. Je trouve que c’est idiot, mais ma maman dit que tous les hommes sont idiots, ce n’est pas ta faute. C’est dans ton ADN. »

 

Les personnages principaux sont un régal. Maggie est si touchante, on ressent tout ce qu’il vient d’elle. L’auteure nous fait vraiment mettre à sa place. Elle est d’une affection terrible même quand elle souffre et qu’on lui fait du mal, elle projette son amour.

Brooks, lui. Comment dire. Je crois que c’est la première fois que je tombe amoureuse d’un personnage. On devrait tous avoir un homme comme Brooks dans notre vie. Il a tant fait pour Maggie. Il est si attentionné et romantique qu’on a du mal à croire que c’est vrai. Il a su communiquer avec Maggie malgré son silence.

Et leur amour est beau à lire. Ça change du « Je t’aime moi non plus ». Il est si tendre, si émotionnel, si fort. Tout est une merveille : leur premier bisou « enfant », leur premier bisou « adulte », leur premier « Je t’aime », leurs premiers rapports sexuels. Ils apprécient à faire découvrir leurs passions l’un à l’autre. Elle, les livres. Lui, la musique. Et comme quoi il n’y a pas besoin de beaucoup de mots pour l’exprimer.

 

« Je serai ton ancre/ Je t’empêcherai de dériver jusqu’au bout de la nuit/ Je serai ta stabilité/ Pendant les marées sombres et solitaires/ Je te tiendrai serrée contre moi, je serai on phare, je t’assurerai que tu seras sauve/ Je serai ton ancre/ Et nous traverserons cette épreuve. »

 

Même leur rupture est si touchante qu’on a envie de secouer Maggie pour qu’elle change les choses. Qu’elle sorte de son mutisme, de sa maison, qu’elle fasse bouger les choses.

 

« Tu me manques et je ne sais pas pourquoi, parce que, il y a toutes ces années, tu m’as clairement fait comprendre que tu voulais que parte pour Los Angeles. Tu me manques, parce que tu as arrêté de m’envoyer des livres. Tu me manques, et je ne sais pas pourquoi puisque tu es juste là. Tu es à quelques pas de moi, et pourtant j’ai l’impression qu’il y a comme une sorte de mur immense entre nous. Comment est-ce que tu peux me manquer à ce point, alors que tu es si près de moi, bon sang ? »

 

On attend avec impatience le moment où Maggie arrivera à sortir de son mal-être et quand ça arrive j’étais un peu déçue de la façon dont ça s’est déroulé mais il reste tout de même magique.

Les personnages secondaires sont à l’égal des deux principaux. Le père de Maggie a un amour infaillible pour sa fille, il est comme elle : attachant et émouvant. Ils ont un tel lien et une phrase qu’ils les unis.

 

« C’est grâce aux battements de ton cœur que le monde continue de tourner. »

 

Cheryl et Calvin, la demi-sœur et le demi-frère de Maggie sont un peu plus discrets mais ont leur place auprès de la jeune fille. Mon petit coup de cœur irait mon Mme Boone, la meilleure amie-ennemie de Maggie, si piquante, si juste, si spontanée. Le délire des jumeaux Oliver et Owen est plein d’humour. Celui que j’ai moins aimé, c’est la belle-mère de Maggie, je n’ai pas trop su comment la prendre, comment la définir.

Je recommande ce livre sans aucun souci, un pur moment de romance à la Brittainy C. Cherry. J’attends le quatrième avec impatience.

# By Martine

 

Commenter cet article

À propos

Ce blog a pour but de référencer mes lectures, de donner mon avis et, ainsi, faire partager ma passion pour la lecture.